dimanche 8 janvier 2012

Un petit tour avec Pina

Aujourd'hui c'est cession de rattrapage ! 


Près d'un an après, je suis allée voir au cinéma (merci les petits cinéma de campagnes !) le documentaire sur la chorégraphe Pina Bausch et en 3D s'il vous plait !



 Déjà, je dois vous dire que j'ai toujours adoré la danse, la chorégraphie. Des ballets de danse classique aux spectacles d'expression scénique (où les danseurs sont toujours tout nus, je n'ai jamais compris pourquoi...), en passant par les danses de couple...J'adore ça !
Alors quand j'ai su que le film passait au mois de janvier, je me suis vite précipitée.


"Dansez, dansez sinon nous sommes perdus"


Ce documentaire sur Pina Bausch n'est pas un documentaire ordinaire, on ne s'y endort pas au bout de 10 min et les plans de caméra ne durent pas éternellement. Non, non, non tout au contraire. Il y a de la vie, du mouvement, de la souffrance, de l'émotion, de la joie, de la peur et de l'amour.

L'amour des danseurs pour leur chorégraphe morte en 2009 en plein tournage de ce film.

 Le film devint alors un hommage à Pina à travers les portraits de ses plus grands danseurs.

J'ai beaucoup aimé la construction du film. On se focalise 10 min environ sur chaque danseur qui explique son lien avec Pina, sa vision de la danse et on voit les scènes de danses en rapport. Les danseurs viennent tous d'horizons différents : Asiatiques, Africains, Latinos, Américains, Européens. Il y en a pour tous les goûts ! Les mots qu'ils choisissent pour décrire la chorégraphe sont émouvants et souvent bien choisis. J'ai particulièrement aimé cette phrase là :

"Pina Bausch était peintre et nous étions les couleurs de ses 
tableaux"


Ensuite ce qui m'a beaucoup plus c'est que les séquences choisies véhicules des fortes émotions. On rit, on est surpris, étonné tout au long du film. Une des scènes qui m'a même carrément fait peur car la danseuse est comme la fille dans "The Ring" et fait des bruits bizarres. 


Pas rassurant, avouez !
Je n'ai pas trouvé l'extrait vidéo mais je fermais les yeux tellement j'avais peur qu'elle relève la tête et qu'on voit ses yeux. (Bon effectivement à un moment la danseuse relève ses cheveux et elle n'a rien d'effrayant !!)

D'autres scènes sont super bien trouvées et très drôles comme celle dont cette image est extraite :



On met un petit temps pour comprendre que la danseuse à les bras dans le dos et que ces gros muscles ne sont pas à elle !

Vous l'aurez compris, rien à voir avec les documentaires barbants qu'on peut trouver. Si vous aimez la danse de près ou de loin et que vous êtes passés à coté de ce film, je vous conseille vivement de vous faire également une petite séance de rattrapage ;) 







Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Ton blog est vraiment très chouette !!
    Je suis aussi passionnée de danse !
    Des bisous
    IRIS
    (merci pour ta visite, ce fut plaisant ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Iris :) Tu l'as vu aussi le film sur Pina ?

      Supprimer

Vos petits mots ! Merci pour votre visite